Ce jeune chat avait élu domicile sur un parking entre de grandes tours et nous a été signalé. Sale, couvert de tiques et de puces, il suivait tous les gens qu’il croisait pour réclamer un peu de caresses et quelques croquettes. Mais personne d’autre ne s’occupait de lui.

Il est venu jusqu’à notre voiture et se frottait contre la portière…Que faire ? Le laisser là et rentrer au chaud chez nous ? Nous avons choisi de l’amener chez le vétérinaire au cas où une puce électronique aurait été posée… Tout le long du trajet, il s’est blotti contre nous ; pour une fois qu’il était au chaud, il en profitait. Chez le vétérinaire, nous avons eu confirmation que ce pauvre chat n’était pas identifié. Puis, un autre problème s’est posé : testé Felv + on ne pouvait pas le remettre dehors…

Mille-Feuille s’est révélé un compagnon extraordinaire, drôle, affectueux, curieux de tout et très intelligent.

Ces dernières semaines, cet amour de chat a vu son état se dégrader inexorablement. Sa famille d’accueil a déployé des trésors d’énergie et d’amour pour lui venir en aide, ne ménageant pas sa peine, entre le visites chez le vétérinaire et celles chez l’ostéopathe, les soins médicaux quotidiens et l’angoisse permanente.

Ce soir, nous avons dû nous résoudre à laisser partir le merveilleux Mille-Feuille au paradis des chats. Sa famille d’accueil et tous les bénévoles de l’association partagent la même grande tristesse.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités