Ben Hur a ému tous les bénévoles de l’association.

Il faisait partie des chats « nomades » que nous stérilisons, nourrissons et protégeons sur des sites privés, quand ils sont trop sauvages pour être placés en famille d’accueil et adoptés.

Ben Hur s’est discrètement « greffé » sur une troupe de chats nomades, venant grappiller un peu de pâtée et se mettre  à l’abri, mais se faisant souvent attaquer et chasser par les autres chats.

La responsable du site a fini par l’attraper afin de le faire stériliser, car une fois castré, sa vie avait des chances de devenir plus paisible. Il avait aussi des abcès qu’il fallait traiter rapidement.

p1160811 p1160810

C’est à ce moment-là qu’il est devenu évident que Ben-Hur était un adorable « gros nounours », un chat extrêmement affectueux, si heureux d’être mis au chaud et à l’abri! Il a donné sa confiance tout de suite, s’est tellement laissé aller que nous avons compris qu’il n’avait pas toujours été un chat des rues, qu’il avait forcément connu une vie de famille il y a sans doute longtemps, très longtemps…sans doute a-t-il été un chaton gâté et aimé, avant qu’un évènement, dont nous ne saurons jamais rien, lui enlève le confort et l’amour…

p1170017

p1170019

Il est couvert de cicatrices, a d’anciennes fractures non soignées qui se sont consolidées tant bien que mal, et ses tests au FIV et au FELV se sont malheureusement révélés positifs.

Nous n’avons pu nous résoudre à remettre Ben-Hur dehors après sa castration, d’autant qu’avec sa positivité au FIV et au FELV, ce serait le condamner à une mort douloureuse et lente.
Nous allons donc le garder à l’association, il va rejoindre une famille d’accueil « longue durée » où il sera câliné, soigné et chouchouté!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités