L’ADPK (Association Des P‘tits Korrigans) est une jeune association qui a vu le jour au début de l’année 2011, en Bretagne, et qui s’est donné pour objectifs:

–  D’informer sur la maltraitance, sur les abandons, sur la stérilisation
– De stériliser les chats errants sur des sites privés afin d’éviter la prolifération, les soigner, puis les relâcher sur le site d’origine ou sur un autre s’il y a danger
– De récupérer des animaux abandonnés (chats, chiens et Nouveaux Animaux de Compagnie) et les faire adopter via un placement en Famille d’Accueil

 

 

Nous sommes toujours à la recherche:

– De familles d’accueil en Bretagne  (35, 56, 22, 29) ou dans les départements limitrophes (50, 53, 44, 14, 61, 49)
– De parrains et de marraines (parrainer un animal, c’est contribuer à sa prise en charge vétérinaire, à sa nourriture,  à l’amélioration de son quotidien…)
– D’adoptants, de préférence dans le grand ouest (Bretagne, Normandie Pays de Loire), mais possibilité d’adoption dans d’autres départements au cas par cas ( pré-visite, covoiturage assuré….)
– De personnes ponctuellement disponibles pour du covoiturage
– D’adhérents (télécharger le bulletin d’adhésion)
– De dons financiers par paypal, virements, chèques (voir ici). L’ADPK est reconnue d’utilité publique, aussi pour 50 euros donnés, la dépense réelle n’est que de 17 euros car vous bénéficiez de 33 euros de crédit d’impôt.
– De dons matériel (cages de convalescence, boites de transport chats, chiens, arbres a chat, jouets, croquettes, colliers, laisses, harnais chats…..)
– De fournitures de bureau (ramettes de papier, enveloppes pré-timbrées ou non, timbres….)

L’association fonctionne uniquement avec des familles d’accueil, nous ne disposons pas de refuges dédiés.

Vous pouvez consulter les Statuts de l’association ainsi que le Règlement Intérieur.

Pourquoi créer une nouvelle association de protection animale alors
qu’il en existe déjà beaucoup ? 

Parce que la misère animale est suffisamment vaste pour que de nouvelles associations puissent voir le jour sans faire de concurrence à celles qui existent déjà, et parce que nous avions envie de poser,nous aussi, notre pierre à l’édifice.

Pourquoi ne pas rejoindre les associations déjà existantes ?
Parce que certaines associations n’ont pas besoin de bénévoles supplémentaires, parce que d’autres sont trop éloignées de chez nous, parce que d’autres encore ne nous conviennent pas forcément,dans leur structure, leur façon de travailler…

Pourquoi ne pas avoir créé un refuge ?
Parce qu’il y a plusieurs façons d’agir pour protéger les animaux. C’est comme lorsqu’on affronte une inondation: soit on écope, soit on colmate la brèche. Nous avons choisi de colmater. Donc, nous souhaitons informer sur la maltraitance, sur les abandons, nous pouvons conseiller les maîtres sur les conditions de vie que doivent avoir les animaux et nous faisons régulièrement stériliser les chats errants afin d’éviter la prolifération, les maladies…

Pourquoi s’implanter dans le pays de Brocéliande ?
Parce qu’aucune autre association ne travaille spécialement sur cette zone.

Pourquoi avoir choisi le nom de « P’tits Korrigans » ?
Parce que ce sont des protecteurs de la nature et des animaux…Et que nous sommes en Bretagne.